La piscine hors sol est un modèle de piscine extrêmement apprécié en France. Depuis 10 ans maintenant, le secteur a complètement explosé, et les piscinistes se sont adaptés en proposant de plus de plus de piscines hors sol, sous différentes formes et tailles, mais également fabriquées à partir de différents matériaux. Moins chère qu’une piscine creusée, rapide à installer, comment trouver LA piscine hors sol qui vous correspond?

Quels sont les différents modèles de piscines hors sol?

Lorsqu’on parle de piscines hors sol, on pense rapidement au prix, mais également aux modèles. Avoir trop de choix, c’est parfois compliqué pour prendre une décision et passer à l’achat. Nous vous proposons de découvrir plus en détail chaque « grande famille » de piscine hors sol.

La piscine gonflable

C’est la piscine la plus basique et la moins chère que vous trouverez sur le marché. Pas besoin de présentation, tout le monde a déjà pensé à acheter une piscine gonflable lors de grosses chaleurs. Très simple à mettre en eau, il vous suffira d’avoir un gonfleur de piscine, ou alors de le faire à la main (pour les plus téméraires). Il en existe de toutes formes, rondes, rectangulaires, ovales, et de toutes tailles, même si les dimensions sont limitées, que ce soit en largeur, longueur, et surtout profondeur. C’est une bonne piscine pour vous enfants, lorsqu’ils sont petits.

Attention cependant à sa fragilité… La piscine gonflable possède une structure en PVC, il est fortement déconseillé de trop s’appuyer sur les bords, de donner des coups dans les parois, ou même de directement sauter dedans.

La piscine autoportante

Piscine autoportante et piscine gonflable sont deux modèles similaires. On a l’habitude de parler de piscine gonflable pour les petits modèles, et de piscine autoportante, ou autoportée, pour des des tailles plus imposantes. Comme pour la piscine gonflable, sa structure prendra forme juste en la gonflant, puis en la remplissant d’eau.

Pour ces modèles de piscine, il est impératif de bien choisir l’emplacement au préalable, et de ne pas poser la piscine directement au sol. Pourquoi? Car un caillou, une aspérité, pourrait venir percer la structure, quelque peu fragile. Notre conseil : choisir une surface totalement plate, et mettre une bâche en plastique en dessous, pour plus de sécurité.

La piscine hors sol tubulaire

La piscine tubulaire est une cousine de la piscine autoportante. Pourquoi? Parce qu’elle est également composée de PVC, pour ses parois et son fond. Sa différence? Pour renforcer sa structure, une armature, faite de tubes d’acier, vient la rigidifier. Ca permet à la piscine tubulaire d’être plus solide, et de pouvoir être plus grande qu’une piscine autoportante. Il n’est pas rare de voir des modèles de piscines tubulaires faire 8 à 10m de long, pour 3,4m de large, comme une piscine enterrée ou semi-enterrée classique.

La piscine hors sol acier

La piscine hors sol acier est le premier vrai modèle rigide de cette page. Constituée de panneaux en acier, à monter, ce modèle de piscine résiste très bien dans le temps et permet plus de possibilités dans le choix des tailles, formes. Il faudra cependant reconnaitre que l’acier, ce n’est pas quelque chose de très esthétique. Vous pourrez donc recouvrir, sur la majorité des modèles, les différents panneaux qui font office de structure. Une fois la piscine hors sol en acier montée, il faudra bien entendu recouvrir l’intérieur du bassin d’un liner, prévu à l’achat, pour rendre étanche la zone de baignade.

La piscine hors sol bois

C’est le modèle de piscine hors sol rigide qui rencontre le plus grand succès. Pourquoi? Parce que le bois fait toute la différence en terme de design. C’est un matériau chaleureux, qui s’intègre parfaitement dans le jardin, surtout si vous avez un peu de verdure autour. Nous aimons beaucoup également le contraste entre le marron du bois et la couleur du liner, verte ou bleu. La nuit, si vous avez fait installer des globes lumineux, c’est superbe !

La piscine hors sol en bois est également un modèle très solide, qui résistera bien le temps. Attention cependant à choisir un bois traité, car l’eau et le chlore, ou brome, viendra, au travers du temps, l’abimer. Vous devrez régulièrement le lasurer, le vernir avant de le protéger et de lui redonner une belle couleur vive.

Quels sont les avantages et inconvénients des piscines hors sol?

Les avantages de la piscine hors sol

La piscine hors sol regroupe bon nombre d’avantages, nous vous avons fait une liste récapitulative, qui devrait vous convaincre de partir sur l’un de ces modèles.

Le prix

En ce qui concerne les piscines hors sol, il y en a à tous les prix. Nous en parlerons longuement un peu plus bas. C’est un réel avantage car tout le monde peut posséder une piscine hors sol chez soi. Les prix ne sont pas qu’abordables pour les piscines gonflables. Vous trouverez également des modèles bois ou acier à des prix beaucoup plus bas que pour tout autre type de piscine.

Le choix des modèles

C’est un peu comme pour les prix. Il y a autant de modèles que de tarifs potentiels lorsqu’on parle de piscine hors sol. Vous avez pu le constater rien qu’au nombre de modèles listés un peu plus haut sur cette page. C’est un réel avantage de pouvoir choisir celui qui nous conviendra, et de faire jouer la concurrence. Les constructeurs de piscines hors sol sont très nombreux et essayent de se démarquer par les prix mais également par les formes et tailles.

Son montage et son installation

Nous n’irons pas jusqu’à dire que l’installation est facile (sauf pour la piscine gonflable ou autoportante), mais elle est réalisable sans faire appel à un professionnel, pour les plus manuels d’entre vous. Pour les autres, vous pouvez toujours faire appel à un pisciniste, qui montera la structure en 2 jours.

Sa portabilité

On n’y pense pas souvent, mais la piscine hors sol possède une structure lui permettant d’être déplacée, si besoin est. Evidemment, pour une piscine bois ou acier, il faudra refaire une dalle de béton, mais c’est un luxe que ne peuvent se payer les piscines enterrées.

Les inconvénients de la piscine hors sol

Il existe peu d’inconvénients, la piscine hors sol regroupant de nombreux avantages de part son tarif et son choix. Cependant, nous avons relevé 2 inconvénients qui pourraient vous faire réfléchir avant l’achat de votre piscine hors sol.

Sa fragilité

On parle surtout des modèles de piscines gonflables, autoportantes et tubulaires. En effet, tout ce qui est en PVC est fragile, surtout parce que les toiles sont fines, et risquent de se percer, par un appui trop fort ou même une griffe de chat ou chien. Pour les piscines bois et acier, le risque est moindre, mais ce sont des modèles qui restent de toute façon moins solides qu’une piscine coque ou enterrée.

Le choix des formes

Là encore, et même si les modèles sont de mieux en mieux conçus, les piscinistes et constructeurs redoublant d’efforts pour proposer un maximum de produits, il faut dire qu’à l’achat d’une piscine hors sol bois par exemple, vous aurez moins de choix, en terme de formes, qu’avec une enterrée.

Les étapes du montage d’une piscine hors sol

Quand vous achetez une piscine hors sol, la plupart du temps c’est pour la monter vous-même. Evidemment, pour une piscine gonflable ou même autoportante, la tâche ne sera pas très compliquée. Mais lorsque vous aurez à monter des piscines hors sol en bois, ou en acier, avec des panneaux modulables, la difficulté montera d’un cran. Nous avons listé les étapes (presque) obligatoires de votre projet, en partant de vote réflexion pour aller jusqu’à la mise en eau.

  1. Avant toute chose, prenez les mesures de l’emplacement sur lequel vous allez positionner votre piscine. Cela vous évitera de nombreuses déconvenues une fois la piscine achetée et prête à être posée.
  2. Une fois la piscine achetée, pour les modèles en kits, vous devrez poser une dalle béton, afin de garantir l’équilibre de la structure. Il faudra prévoir un petit terrassement, pour aplanir le terrain, avant de couler votre béton.
  3. Laissez passer quelques jours, puis commencez le montage de votre piscine hors sol. Normalement, une notice vous a été transmise lors de votre achat. Il est préférable de monter sa piscine hors sol à deux, c’est beaucoup plus pratique pour positionner les différents éléments structurels. Temps moyen : entre 2 et 3 jours.
  4. Effectuez tous les raccordements (eau, filtre, etc) puis posez votre revêtement (un liner dans la majorité des cas).
  5. La structure est presque prête. Il reste généralement à poser les margelles et à harmoniser le tour de votre bassin, avec une terrasse par exemple, ou simplement de l’herbe.
  6. Dernière étape, la mise en eau et la première baignade, toujours magique.

La piscine hors sol, moins chère que toutes les autres?

Vous l’avez compris, quand on parle de piscine hors sol, le sujet est très vaste. Pour les prix, c’est un peu pareil, chaque modèle a un prix moyen, et on ne joue pas dans la même catégorie si on compare les prix des piscines gonflables et piscines en bois par exemple. Nous vous proposons un grand récapitulatif des tarifs, juste ci-dessous:

  • Prix d’une piscine gonflable : La moyenne se situe autour des 300€. Les premiers prix démarrent aux alentours des 100€, et peuvent grimper si vous voulez une grande taille ou un modèle précis.
  • Prix d’une piscine autoportante : c’est le yo-yo des prix! Comptez 200€ pour les premiers prix, et plus de 5 000€ pour les piscines autoportantes les plus sophistiquées.
  • Prix d’une piscine tubulaire : Le prix moyen de ce modèle de piscine se situe aux alentours de 1 500€. Comme pour les autres, vous trouverez des modèles bas de gamme à 500€, et d’autres, haut de gamme, à plus de 5 000€.
  • Prix d’une piscine acier hors sol : Pour une taille et une profondeur correcte, la piscine en acier voit son prix dépasser les 3 000€, en moyenne. Certains modèles montent jusqu’à 10 000€.
  • Prix d’une piscine hors sol en bois : Le bois est notre matériau préféré, mais c’est également le plus cher. En moyenne, comptez un peu plus de 3 000€ pour une piscine hors sol bois de bon niveau. Mais si vous voulez du haut de gamme, il existe des modèles qui atteignent les 15 000€.

Conseil : n’oubliez jamais que votre projet ne doit pas exclusivement considérer le prix de la piscine. Il faut prendre en compte une éventuelle dalle en béton (obligatoire pour les piscines bois et acier) et les frais annexes (pose d’une terrasse en tek autour de la piscine par exemple). Nous vous conseillons de vous tourner vers plusieurs piscinistes, qui estimeront votre projet, via des devis, histoire de ne pas oublier certains frais cachés qui peuvent alourdir la note finale.

Législation et piscine hors sol

Quand on parle de législation pour les piscines, il y a deux grands sujets à prendre en considération.

La sécurité de votre piscine

Les piscines hors sol ne sont pas soumises à la loi concernant la sécurisation des bassins. Vous ne serez donc pas obligé de mettre en place l’un des quatre systèmes de sécurité prévu par la législation. Pour rappel, il s’agit de l’alarme de piscine, des barrières de sécurité, des volets ou d’un abri de piscine.

Cependant, nous vous conseillons malgré tout de bien sécuriser votre bassin, surtout si vous avez des enfants. La piscine est en hauteur, il y a donc moins de risque, mais malheureusement des accidents se produisent tous les ans. Pensez donc à bloquer l’accès à vos enfants, et à les surveiller dès lors qu’ils s’approchent de votre bassin.

Les démarches lors de la construction / pose de votre piscine

Concernant les démarches administratives, vous devrez faire une déclaration en mairie si votre piscine hors sol fait plus de 10m2. Pensez à le déclarer quelques temps avant, afin de ne pas avoir de problème une fois la structure montée.

Piscine hors sol : multiforme, peu chère et facile à monter?
5 (100%) 6 vote[s]
Drive more attention to your most important website content