La piscine enterrée est le modèle préféré des français. Avant de vous lancer dans ce projet, il faut avoir en tête le choix des différents modèles, les prix mais également la législation qui entoure la piscine enterrée. Laquelle choisir? Avantages et inconvénients? Quel est son prix? Quels seront vos obligations? Conseil-piscine.fr vous dit tout.

Quels sont les différents modèles de piscines enterrées?

Le terme piscine enterrée est un mot générique qui peut être employé pour de nombreux types de piscines. Nous vous proposons de découvrir les principaux ci-dessous:

La piscine bétonnée

C’est le modèle des préférés des français, mais également le plus cher. Nous y reviendrons un peu plus bas. Mise à part ça, c’est LA piscine qui fait rêver tout le monde, solide, 100% personnalisable, de formes et tailles différentes, elle a tout pour séduire.

La piscine coque

La piscine coque est un modèle de plus en plus plébiscité. Pourquoi? Parce qu’elle possède de nombreux avantages, en commençant par son prix, le choix grandissant des formes et tailles, et la rapidité de pose et donc de mise en eau.

La piscine en kit

Les piscines en kit est apparu en France il y a un peu plus de 10 ans. Vous trouverez des modèles en acier, en bois, avec des panneaux modulables ou des coffrages, vous permettant de monter rapidement votre piscine (en quelques jours). Economique, ce type de piscine devra être montée par des personnes qui savent bricoler. A défaut, vous pourrez également faire appel à un professionnel.

Demandez vos 3 devis gratuits pour réaliser votre projet au meilleur prix

Quels sont les avantages et inconvénients des piscines enterrées?

On retrouvera, pour une piscine enterrée, beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients, même si le prix sera forcément un frein à votre projet, si votre budget est limité. Découvrez notre avis ci-dessous:

Avantages d’une piscine enterrée

Le visuel

Peu de personnes viendront nous contredire, une belle piscine enterrée, visuellement, c’est superbe. Réfléchissez-bien à son emplacement, car elle viendra apporter un vrai plus à votre terrain. Il serait dommage qu’elle n’occupe pas la place principale de votre jardin.

La durabilité

C’est le type de piscine qui a la meilleure durabilité. Une fois posée, vous l’aurez pour un bon moment, surtout si vous avez fait le choix d’une piscine maçonnée.

Le choix

Justement, en parlant de choix, les piscines enterrées, comme nous vous l’avons montré plus haut, peuvent être en coque, bétonnées ou en kit. Libre à vous de choisir le modèle qui vous convient, en fonction de votre budget, vos envies, etc.

Inconvénients d’une piscine enterrée

Le prix

Forcément, si on compare une piscine enterrée avec une piscine hors sol, le budget ne sera pas le même. Il est important de prendre en considération tous les coûts de votre projet avant de vous lancer, pour ne pas avoir de mauvaise surprise à la fin.

La durée des travaux

Là encore, comparé à l’installation d’une piscine semi enterrée ou hors sol, la durée des travaux sera plus importante. On met de côté la piscine coque, qui elle sera juste à poser une fois le terrassement effectué.

Quel est le prix d’une piscine enterrée?

Comme pour tous les modèles de piscines, la piscine enterrée a un prix très variable, en fonction des dimensions, des revêtements, du terrassement et de potentiels installations supplémentaires (un escalier par exemple). Pour un modèle enterrée bétonné, il faudra compter entre 15 000 et 20 000€ pour une taille classique (8m x 4m). Plus chère à l’achat, la piscine enterrée est celle qui a la plus grande durée de vie, c’est donc un investissement à faire sur le long terme.

En ce qui concerne les piscines enterrées de type coque, les prix varient énormément, mais vous trouverez des modèles premier prix aux alentours des 7 000€ (prix ne comprenant pas le terrassement). Pour les piscines en kit enterrées, là aussi les prix varient. Comptez en moyenne 5 000€ pour les premiers prix, et plus de 10 000€ pour des modèles plus « évolués ».

Quel revêtement choisir pour votre piscine enterrée?

Le choix de votre revêtement de piscine ne doit pas être pris à la légère car c’est un élément indispensable et essentiel de votre piscine. Le revêtement permet d’assurer la totale étanchéité du bassin et apporte la touche finale à votre piscine. Nous avons répertorié les principaux revêtements de piscines existants:

  • Le liner. C’est le revêtement le plus utilisé en France. De tous types de couleurs, mosaiques ou non, c’est également un revêtement accessible à l’achat. Attention cependant à sa qualité! Un bon liner aura une durée de vie d’une quinzaine d’années.
  • Le carrelage de piscine. C’est notre revêtement préféré. Il a une excellence durabilité (une cinquantaine d’années) mais est beaucoup plus cher à l’achat qu’un liner. Attention à sa pose, nous conseillons de faire appel à un professionnel, la tâche n’étant pas simple.
  • La membrane en PVC armé. C’est un liner renforcé. Visuellement, vous aurez le même effet, sauf que celui-ci dure en moyenne deux fois plus longtemps.
  • Le polyester stratifié. C’est la même méthode que pour une piscine coque. Le polyester stratifié se caractérise par la pose de couches de fibre de verre et de polyester. Ce revêtement devra être complété par la pose d’un gelcoat pour l’aspect visuel mais également pour protéger le polyester.
  • L’enduit pour piscine. C’est un revêtement qu’on retrouve de plus en plus. Disponible uniquement pour les piscines bétonnées, il a une durée de vie comparable au carrelage de piscine.
  • La peinture. Si vous voulez personnaliser votre piscine enterrée, vous avez la possibilité de peindre ses parois. Peu coûteuse, la peinture a cependant une durée de vie très limitée dans le temps.

Les étapes indispensables à la construction d’une piscine enterrée

Même en étant bon bricoleur, il est difficile de faire de A à Z sa piscine enterrée. Si on prend l’exemple d’une piscine coque ou d’une piscine en kit, l’étape qui nécessitera l’appel d’un professionnel sera le terrassement et éventuellement les raccordements. En ce qui concerne les piscines enterrées bétonnées, découvrez ci-dessous toutes les étapes de construction:

  1. Choix de l’emplacement et terrassement.
  2. Construction de la piscine (pose de parpaings, coffrage, etc).
  3. Pose du revêtement de la piscine et des raccordements (eau et électricité).
  4. Combler les contours de la piscine.
  5. Débuter les finitions (terrasse tout autour, herbe, pose des margelles, etc).

Bon à savoir : en fonction des travaux et des piscinistes, comptez en moyenne un à deux mois entre le début et la fin du chantier.

Comment entretenir sa piscine enterrée?

L’entretien d’une piscine, quelle qu’elle soit (hormis pour la piscine naturelle) est toujours le même. Le plus important? Le faire régulièrement, pour pérenniser le plus possible votre piscine enterrée.

  1. En pleine saison, vérifiez deux fois par semaine la qualité de l’eau. Cela passera par regarder les valeurs du pH, TH et TAC.
  2. Vérifiez également que votre niveau de chlore, brome ou sel est correct. Rectifiez-le si besoin. Un niveau trop bas ou trop élevé devra être rectifier rapidement avant de pouvoir vous baigner de nouveau.
  3. Pensez à régulièrement enlever les feuilles de vos skimmers, surveillez votre filtre et passez l’aspirateur ou votre robot de piscine sur les parois de votre piscine enterrée.

La piscine enterrée et la législation

Comment sécuriser sa piscine enterrée?

Depuis plus de 10 ans maintenant, toute piscine enterrée doit obligatoirement être munie d’un des 4 systèmes de sécurité agréés par l’AFNOR. Ces 4 dispositifs sont:

  • L’alarme de piscine. C’est le dispositif le moins cher, à mettre directement dans votre piscine ou autour (alarmes périmétriques). Attention, ce dispositif doit correspondre aux normes NF P90-307.
  • La barrière de piscine. C’est une clôture qui doit totalement empêcher l’accès aux enfants. Elle doit correspondre aux normes NF P90-306.
  • Le volet de piscine. Celui-ci devra alors être rigide et pourra supporter le poids d’un adulte. Il doit être aux normes NF P90-308.
  • L’abri de piscine. C’est non seulement un dispositif de sécurité, mais également un ajout esthétique et bénéfique à votre piscine. Pourquoi? Parce qu’il vous garantira une bonne température d’eau plus longtemps. L’abri doit être aux normes NF P90-309.

Permis ou déclaration de travaux à la construction d’une piscine enterrée?

Dès le début de votre projet de construction, il est important d’aller vous renseigner auprès de votre mairie. Pourquoi? Parce les règles d’urbanisme peuvent changer, évoluer, d’une commune à l’autre, il est donc primordial de savoir si votre terrain est constructible par exemple. Vous vous engagez à de lourdes poursuites si vous construisez votre piscine sans le respect des règles de votre commune.

Les formalités administratives obligatoires

Il existe 3 grands cas, tous en fonction de la superficie de votre future piscine enterrée. Ceci est en supplément des règles d’urbanisme, comme nous vous le précisions un peu plus haut.

  1. Superficie de votre piscine comprise entre 0 et 10m2. Vous n’êtes pas dans l’obligation de faire une déclaration de travaux ni de déposer un permis.
  2. Superficie comprise entre 10 et 100m2. Avant de commencer vos travaux, il faudra faire une déclaration de travaux auprès de votre mairie.
  3. Superficie supérieure à 100m2. Vous serez dans l’obligation de demander un permis de construire avant le commencement des travaux.

Note : avant de démarrer votre projet, pensez également aux frais additionnels. En effet, une piscine enterrée vous engagera à payer un supplément sur votre taxe foncière et d’habitation. Il faudra impérativement aller déclarer votre piscine auprès des impôts, sous 3 mois à date de fin des travaux. Encore une fois, si vous ne la déclarez pas, vous vous exposez à de lourdes poursuites judiciaires.

Piscine enterrée : prix, modèles, on vous dit tout
5 (100%) 3 votes
Drive more attention to your most important website content