Comment réussir son hivernage piscine? C’est la question qu’on se pose toutes et tous au début de l’automne. Conseil-piscine.fr a recensé les principales questions que vous pouvez vous poser, afin d’y répondre et de vous éviter tout problème qui pourrait survenir si votre hivernage piscine n’était pas réussi. Pas de panique, nous sommes là pour vous aider.

Qu’est-ce qu’un hivernage de piscine?

Si c’est la première année que vous profitez de votre piscine, vous n’avez certainement jamais dû entendre parler d’hivernage de piscine. Lorsque les feuilles des arbres tombent, que la pluie redouble et que les températures baissent, mise à part si vous avez un abri de piscine ou une piscine couverte, vous n’allez plus pouvoir l’utiliser. En résumé, vous allez mettre votre piscine « en sommeil », de façon à ce qu’elle ne s’abime pas, et puisse repartir sans problème l’année suivante. Un hivernage piscine, ce n’est pas si compliqué, mais il faut bien respecter les différentes étapes et techniques pour ne pas avoir de problème le printemps venu.

A quel moment hiverner sa piscine?

C’est LA grande question que tout le monde se pose. Chacun à son moment, généralement en lien avec le calendrier. On entend souvent les gens nous dirent « on hiverne le 15 Octobre tous les ans ». Tant mieux si ces personnes n’ont jamais eu de problème, mais un bon hivernage piscine, ça ne s’invente pas. En réalité, vous devez hiverner votre piscine à partir du moment où la température de l’eau dessous la barre symbolique des 12 °C.

C’est un excellent repère, facile à se rappeler, qui a une explication très simple : en dessous de cette température, il n’y a plus de risque pour que votre eau tourne. En d’autres termes, les algues et bactéries ne peuvent pas se développer sous cette température.

Attention quand même à ne pas faire son hivernage de piscine trop tard! Si vous ne l’avez pas fait lorsque les premières gelées arrivent, vous risquez d’endommager fortement les parois de votre piscine.

Hivernage piscine : actif ou passif?

Avant même de prévoir votre hivernage piscine, vous devez savoir qu’il existe 2 grandes méthodes, et que dans tous les cas, vous allez soit utiliser la première, soit la seconde. Les différences entre les deux?

La méthode passive consiste à arrêter totalement le fonctionnement de votre piscine. Une fois faite, cette méthode ne requiert aucune action de votre part durant l’hiver.

La méthode active consiste à laisser tourner, au ralenti, votre piscine en hiver. Vous devrez donc, comme le reste de l’année, entretenir votre bassin et vérifier le bon état des filtrations.

Quelle méthode utiliser pour votre piscine?

L’indicateur numéro 1 de votre prise de décision est la météo. Si vous vivez dans une région où l’hiver est doux, sans gelées, alors vous pourrez opter pour la méthode active, puisque le froid ne risque pas de geler les canalisations. Au contraire, si vous avez l’habitude des fortes gelées hivernales, vous devrez utiliser la méthode passive, et tout couper pour éviter un risque d’éclatement des canalisations.

Hivernage piscine : en quoi consiste la méthode passive?

Pour réussir à tous les coups votre hivernage piscine, avec la méthode passive, voici les étapes indispensables à respecter:

  1. Nettoyez votre piscine pour qu’il n’y ait plus aucune impureté à l’intérieur, afin d’avoir une eau claire et propre avec l’hivernage.
  2. Utilisez un chlore choc quelques jours avant de l’hiverner.
  3. Baissez le niveau d’eau de votre piscine en dessous des buses de refoulement et des skimmers.
  4. Purgez toutes les canalisations, filtre et pompe piscine. Pensez bien à fermer toutes les vannes.
  5. Empêchez un éventuel gel de vos équipements en bouchant les entrées et sorties d’eau avec des gizzmos pour les skimmers, des bouchons d’hivernage pour les buses de refoulement, mais également des flotteurs, à positionner de manière diagonale dans votre bassin, pour éviter que l’eau ne gèle.
  6. Ajoutez un produit anti-algues, spécialement conçu pour les hivernages de piscine.
  7. Vous pouvez également, même si ce n’est pas obligatoire, utiliser une couverture d’hivernage, pour éviter que les feuilles et impuretés tombent dans votre piscine durant l’hiver.

Hivernage piscine : en quoi consiste la méthode active?

Vous allez voir que la méthode active est moins compliquée que la passive, mais contraignante puisque vous devrez le faire durant tout l’hiver, et vérifier que tout se passe correctement.

  1. Première chose à faire : utiliser un produit d’hivernage, même si votre piscine va fonctionner au ralenti.
  2. Laissez votre niveau d’eau comme en été, c’est à dire mi-skimmer, pour que la piscine puisse fonctionner.
  3. Comme en été, vérifiez de temps en temps (toutes les 3 semaines) l’indicateur clef de l’eau, c’est à dire le pH, et ajustez-le si nécessaire.
  4. Faites tourner quelques heures par jour votre piscine, pour ne pas avoir une eau stagnante.
  5. Vous pourrez également, si vous le souhaitez, mettre une bâche d’hivernage, mais ce n’est pas obligatoire.

Si vous respectez toutes ces étapes, votre hivernage piscine sera, à coup sûr, réussi!

Abri ou bâche, idéal pour un hivernage de piscine réussi?

La réponse à cette question est OUI. Avoir un abri de piscine ou une bâche est un gros avantage pour votre hivernage piscine. Pourquoi? Parce que l’abri, ou la bâche, facilitera l’entretien durant tout l’hiver de votre bassin.

L’abri de piscine a également l’avantage de vous faire profiter plus longtemps de votre piscine, et donc de débuter l’hivernage plus tard dans l’année. Un mois ou deux de baignade en plus, pourquoi ne pas en profiter?

Les erreurs à ne pas commettre lors d’un hivernage de piscine

Ratez le moment de son hivernage de piscine

La pire erreur que vous puissiez faire, c’est de louper le moment où il faut réaliser l’hivernage piscine. Si vous le faites trop tôt, il y a des risques pour que votre eau devienne verte, accumule les algues et bactéries. Si vous le faites trop tard, malheureusement votre piscine aura de potentiels problèmes liés au gel (parois fissurées ou problème sur les revêtements).

Ne pas nettoyez sa piscine avant l’hivernage

Ce serait une grosse erreur, qu’il faudra rattraper lors de la remise en route de la piscine, et croyez-nous, ce ne sera pas une mince affaire! Vous allez dépenser de l’argent et du temps pour retrouver une eau claire et apte pour la baignade.

Oubliez d’utiliser les produits conçus spécialement pour l’hivernage piscine

Là encore, cet oubli peut être lourd de conséquence. Non seulement pour la qualité de votre bassin et de son eau, mais les produits d’hivernage empêchent également les dépôts de calcaire sur votre revêtement de piscine. L’oublier c’est endommager votre liner, votre carrelage ou votre PVC…

Comment entretenir sa piscine pendant l’hivernage?

Peu importe la méthode utilisée, il est toujours bon de faire régulièrement un tour pour voir l’état de votre piscine. Si vous avez opté pour une bâche d’hivernage, pensez bien à enlever régulièrement les feuilles, eau de pluie ou neige accumulée, au risque de voir la bâche s’affaisser.

Si vous n’avez pas de bâche, enlever les feuilles et impuretés au fond et à la surface de l’eau. Vérifiez également l’état des margelles, et nettoyez-les si besoin, pour éviter que la mousse ne s’agrippe.

Ce léger entretien lors de votre hivernage de piscine vous permettra de retrouver un bassin propre, un eau claire, et vous évitera une remise en route compliquée.

Enfin, si vous avez peur de louper votre hivernage piscine, vous pouvez toujours faire appel à un pisciniste qui viendra le faire pour vous. Mais en suivant bien les étapes, vous ne devriez pas en avoir besoin.

Hivernage piscine : comment le réussir chaque hiver?
5 (100%) 1 vote