L’algue moutarde est redoutée par tous les propriétaires de piscine. Très difficiles à enlever, les algues moutarde sont très fines et volatiles, et possède une couleur jaune foncé, d’où le nom de « moutarde ». Comment éviter qu’elles ne prolifèrent dans votre piscine? Comment vous en débarrasser? Quel traitement pour éviter qu’elles ne réapparaissent? Conseil-piscine.fr a répondu à toutes vos questions.

L’algue moutarde, c’est quoi exactement?

L’algue moutarde, qu’on peut aussi appeler algue jaune, est un germe qui aime voyager. A l’origine, ce parasite provient directement du Sahara, et se fixe aux poussières qui, avec les forts vents, voyage dans toute l’Europe et vient régulièrement se déposer dans nos piscines. Vous avez certainement déjà eu un peu de sable lors de forts vents ou fortes pluies, dans votre piscine. Et bien sachez que votre bassin a potentiellement été contaminé. Généralement, si la votre est contaminée, demandez à vos voisins, qui ont certainement subi les mêmes dégâts.

algue moutarde astuce
Photo d’algues moutarde dans une piscine

Comment reconnaitre l’algue moutarde d’une autre sorte d’algue?

On l’appelle algue, mais elle ne ressemble pas vraiment aux autres algues. On aurait dû l’appeler « poussière moutarde », car elle est tellement fine qu’elle s’apparente plus à du sable très très fin. Elle est extrêmement difficile à identifier, car au moindre remous, elle se dissipe dans l’eau, mais réapparait dès que l’eau redevient calme. C’est pour cela qu’il est très difficile de s’en débarrasser : votre robot ou votre épuisette ne pourront en venir à bout.

Notre conseil : pour savoir si votre algue est bien une algue moutarde, attendez le matin, avant la mise en route de votre filtration, lorsque l’eau est calme, pour vérifier les parois et le fond de votre piscine.

Comment éviter l’apparition d’algues moutarde?

A partir du moment où vous êtes sujet à de forts vents du Sud, il y a des risques pour que le germe contamine votre piscine. De plus, il pourra contaminer vos jouets de piscines, vos transats, même votre balai ou votre robot. Tout ce qui est soumis à la poussière pourra être touché.

Les piscines les moins touchées seront celles qui sont protégées par un abri de piscine ou un volet rigide. Une bâche ne sera malheureusement pas suffisante car elle laisse des ouvertures sur ses côtés.

Vous pourrez, de manière préventive, utiliser un stop algue moutarde (2 fois par saison, lire attentivement la notice) et ainsi éviter au maximum la prolifération de cette algue jaune.

Notre conseil : à défaut de pouvoir éviter à 100% l’apparition d’algue moutarde, vérifiez régulièrement le fond et les parois de votre piscine, et agissez rapidement dès que vous constatez le problème.

Comment traiter l’algue moutarde?

Vous avez identifié l’algue moutarde dans votre bassin? Pas de panique, il existe un traitement spécifique pour vous en débarrasser. Nous insistons sur « spécifique », car les autres traitements pour algues n’auront pas ou peu d’effets. Il n’est donc pas nécessaire de dépenser des dizaines d’euros pour un traitement d’algue classique.

Pour votre traitement, nous vous conseillons ce produit, très efficace contre les algues moutarde.

Stop’ algue de la marque Maréva

Comment fonctionne ce produit? Il contient du sel de bromure, élément qui devra être oxydé par votre désinfectant (chlore, oxygène actif, brome, ou autre) pour être efficace. Respectez les doses spécifiées par la notice, pour que ce traitement fonctionne.

Quelles sont les étapes de traitement à respecter?

Pour exterminer toute trace d’algue moutarde, vous devrez respecter les étapes suivantes (à renouveler 2 à 3 fois).

Vérifiez le ph et taux de chlore de votre eau

Il est impératif que vos taux soient corrects. Dans le cas contraire, votre stop algue moutarde ne fonctionnera pas bien. Réajuster les taux si besoin et attendez quelques heures, puis revérifiez, avant d’utiliser le produit.

Enlevez toute trace d’algue moutarde sur vos parois

Avant de commencer votre traitement, il est essentiel de mettre toutes les particules d’algues moutarde en suspensions dans l’eau. Pensez à nettoyez énergiquement vos skimmers, buses de refoulement et potentiels projecteurs. S’il reste des algues moutarde collées sur les parois, il y a des risques de réapparition, même après plusieurs traitements.

Utilisez votre produit contre les algues moutarde + un traitement choc

Pour que le traitement soit efficace, il lui fait une forte dose d’oxydant. Couplez le stop algue moutarde avec un chlore choc, pour libérer un maximum d’oxydant dans votre bassin.

Si votre eau de piscine est trouble

Il est possible qu’après tous ces traitements, votre eau soit trouble. Pour régler ce problème, utilisez un clarifiant ou floculant, en chaussette par exemple, et laissez tourner votre filtration.

Renouvelez ces étapes une deuxième fois

L’algue moutarde étant très résistante, renouvelez les mêmes étapes une seconde fois, et laissez agir plusieurs heures, sans interrompre la filtration, et sans se baigner (risque de rougeur et fortes démangeaisons).

Toutes les astuces pour éviter que l’algue moutarde ne revienne

La première chose à faire, une fois que l’algue moutarde a totalement disparu, c’est de souffler. Vous venez ENFIN d’en venir à bout, ce qui n’est pas chose aisée. Généralement, une fois qu’on a réglé le problème, on n’a absolument pas envie de le voir réapparaitre quelques semaines plus tard. Nous vous conseillons donc très fortement de faire un troisième traitement, en préventif, quelques semaines après la disparition de l’algue moutarde.

Autre point important, tous les objets ayant été au contact de l’eau, et donc de l’algue moutarde, doivent être nettoyés. Pourquoi? Car même si vous ne le voyez pas, le germe a pu se coller à différents objets (robot, jouet, balai) et refera son apparition dès qu’il aura l’occasion de retourner à l’eau.

Il en est de même si vous avez une bâche de piscine, un volet, ou même un abri. Au toucher de l’eau, ou par condensation (le cas des abris), l’algue moutarde a pu se déposer sur les parois de l’abri ou du volet / bâche. Vous devrez donc nettoyez de la même façon tous ces éléments.

Conseil : pour les objets ne craignants rien (épuisette par exemple), vous pouvez les laisser dans l’eau lors des traitements.

Vous êtes maintenant préparé(e) pour vaincre l’algue moutarde, sans que celle-ci ne vous monte au nez. Soyez patient, soyez méthodique, et n’hésitez pas à reproduire ce traitement plusieurs fois si nécessaire, que ce soit en curatif ou préventif.

Algue moutarde : astuces et traitement pour s’en débarrasser
3.7 (73.33%) 24 vote[s]
Drive more attention to your most important website content